info assurancenfo Assurance

Le portail d'informations n°1

Nous suivre : réseaux sociaux
comparer les assurances
A la recherche de la
meilleure assurance?
COMPAREZ et OBTENEZ l'assurance idéale!

Qu’est-ce que vous ne devez pas oublier en rédigeant le contrat ?

 Qu’est-ce que vous ne devez pas oublier en rédigeant le contrat ? Le contrat d’assurance pour chien ressemble dans son ensemble à n’importe quel autre contrat d’assurance. Mais, si ces contrats sont préalablement établis, cela ne veut surement pas dire que vous devez l’acceptez ou aller voir ailleurs. Vous avez la possibilité de changer les clauses si votre assureur en est d’accord ou de tout simplement aller voir chez la concurrence.

Pourquoi donc changer les clauses ?

Dans un contrat d’assurance pour chien, certaines clauses peuvent vous paraitre inutiles ou ambigües. Si vous demandez des explications et que vous ne les comprenez toujours pas vous pouvez toujours demander à ce qu’on les reformule. N’ayez pas honte d’avoir l’aire de quelqu’un qui ne comprend rien. Après tout, rappelez-vous que VOUS êtes le client.

Et en ce qui concerne les informations ?

Sachez que changer le moindre détail ou oublier de le mentionner peut être considéré comme fausse déclaration et vous vous retrouverez, quand la situation demande une aide de votre assurance, dans l’obligation de tout payer tout seul. Pire encore, vous devriez payer votre assureur pour la faute que vous aviez commise. Voilà donc les détails qu’on oublie très facilement de mentionner :

L’âge exact de votre chien :

En adoptant votre animal ou en l’achetant vous avez oublié de demander à son ancien propriétaire son âge. Pas de panique. Faites une petite visite chez un vétérinaire et il vous fournira un document attestant l’âge approximatif de votre chien. Ce document peut fournir une preuve légale auprès de l’assurance.

Ses antécédents médicaux :

Si vous connaissez ses antécédents médicaux, n’ayez pas peur de les mentionner. Vous n’aurez à payer que quelques euros de plus voire rien du tout. Mais si par malheur, pour faire des économies vous ne les mentionnez pas, et que votre assureur découvre par la suite que vous étiez au courant pour ces antécédents, vous aurez des litiges avec votre assurance.

L’identification de votre chien :

Généralement, c’est un détail qu’on n’oublie pas de mentionner. Si votre chien est tatoué ou porte une puce électronique, vaut mieux le mentionner. Mais si vous oubliez de le faire surtout en ce qui concerne le tatouage, et que votre chien fasse une infection dans le site de l’implantation de la puce ou du tatouage, l’assurance ne prendra pas en charge son hospitalisation et vous poursuivra pour fausses déclarations. Dans le cas contraire, c'est-à-dire que votre chien n’est pas identifié et que vous marquez qu’il l’est, l’assurance le remarquera aussi et vous aurez des litiges.

Informations utiles

Les lapins sont souvent victimes de petites infections (abcès…)...
Vous voulez souscrire à une assurance pour chat en...
En ne rangeant pas soigneusement votre cuisine, votre chien...
Votre cheval occupe une place importante dans les activités...