info assurancenfo Assurance

Le portail d'informations n°1

Nous suivre : réseaux sociaux
comparer les assurances
A la recherche de la
meilleure assurance?
COMPAREZ et OBTENEZ l'assurance idéale!

Les mutuelles… une arnaque ?

 Les mutuelles… une arnaque ? Vous pensiez être pris en charge à « 100% » ? Mais vous ne comprenez plus grand-chose aux taux de remboursement que pratique votre mutuelle ? Normal. Certaines mutuelles et assurances débordent de créativité pour que leurs clients ne s’y retrouvent pas, avec des prises en charge alléchantes sur le papier assorties d’options en tout genre. Petit décryptage, pour mieux comprendre ce que votre assurance ne vous dit pas. Entre les pourcentages de prise en charge, les franchises, les dépassements d’honoraires éventuels, l’offre de remboursement de votre mutuelle est loin d’être limpide. Du coup, il est impossible de faire des comparaisons avec l’offre du concurrent. Mutuelles et assurances interviennent en complément du régime obligatoire de sécurité sociale. Avec un mode de cotisation différent: alors que vous cotisez pour la sécurité sociale au prorata de votre revenu, les tarifs des complémentaires varient aujourd’hui selon l’âge de l’assuré. Calculer ses remboursements : mode d’emploi Comment s’y retrouver ? Les assureurs vous proposeront plusieurs formules et préciseront dans les petits dépliants qu’ils vous soumettront des remboursements à 100% voire à 200% BR. Vous vous êtes déjà demandé ce que ça voulait dire BR ?! Eh bien, BR veut dire « base de remboursement ». Vous trouverez cette précision en bas du dépliant écrite en tout petits caractères parfois même illisibles ou brouillés. Voilà un exemple simple pour vous montrer ce que ça veut dire : Premier Piège : Pour une consultation de médecin généraliste, la BR est de 23 euros. Mais ce serait évidemment trop compliqué de le préciser directement ! Pourquoi faire simple… Deuxième piège : l’indication « 100 % BR » ne signifie pas que vous serez remboursé de ces 23 euros. Une note précisera en bas du dépliant qu’il faut soustraire la participation forfaitaire – un euro non remboursé par consultation – créée par le bon docteur Douste-Blazy, alors ministre de la Santé, pour « responsabiliser » les patients. Dans la langue de la mutuelle, 100 % BR signifie donc 22 euros… Troisième Piège : En dehors de ce parcours de soin, précise une autre note de bas de page, vous ne serez remboursé au total que 12,80 euros pour une consultation. Soit moins de 56 % du coût de la consultation. Et ce calcul ne tient pas compte des éventuels dépassements d’honoraires du médecin. Alors calcul de remboursements selon qui ? Vous avez lu prise en charge à « 1000 %» ? Dans ce labyrinthe, bon courage pour arriver à comparer les services ! En plus de la multiplication des offres qui rendent illisibles les tableaux de remboursement, les assureurs ont inventé un autre système : les options. Optique, dentaire, hospitalisation : de plus en plus d’offres de santé proposent d’ajouter des prestations à ce que vous auriez dû normalement percevoir. Comment éviter tout ça ? Un seul conseil : Soyez ATTENTIF. Si l’on commence à vous parler remboursement des frais de consultation, n’écoutez rien ! Parce que votre sécurité sociale vous paye bien ça. Cherchez surtout à connaitre les plus de cette mutuelle. Ce qu’elle peut vous apporter que votre sécurité sociale ne vous offre pas.