info assurancenfo Assurance

Le portail d'informations n°1

Nous suivre : réseaux sociaux
comparer les assurances
A la recherche de la
meilleure assurance?
COMPAREZ et OBTENEZ l'assurance idéale!

Les différents types de mutuelles obligatoires

 Les différents types de mutuelles obligatoires

Le terme « mutuelle » désigne une des familles d’organismes assureurs. Ces derniers proposent une complémentaire-santé pour une prise en charge plus élargie des frais sanitaires. Plus précisément ceux exclus de la couverture de base assurée par le régime général de la Sécurité Sociale. Certaines mutuelles revêtent aujourd’hui un caractère « obligatoire ». Lesquelles ? Quelles sont les diverses catégories de ces mutuelles obligatoires ? Voici quelques ébauches de réponses

1) Démarcation fondamentale

Vous devriez savoir que dans la pratique le type de mutuelle est conditionné par la nature du contrat d’adhésion. C’est-à-dire que vous avez la possibilité de souscrire individuellement ou de manière collective à une caisse d’assurance santé. Bien qu’une mutuelle désigne l’organisme de prévoyance, il est utilisé par défaut contextuellement. Ici, vous comprendrez qu’il évoque donc le type de contrat en présence. Il ne faudra pas oublier que son but est la couverture les frais de santé de l'ensemble du personnel de la société. Cette clarification faite, passons maintenant aux sous-sections du même concept « mutuelle ».

2) La mutuelle complémentaire basique

Le type de mutuelle le plus répandu reste assurément le moins cher. Cette dernière couvre les risques les plus courants occasionnant des frais moyens. Vous pourrez consulter un médecin généraliste ainsi que quelques spécialistes indispensables. D’habitude, pour réduire les couts, les mutuelles proposent des structures sanitaires partenaires. Vos médications de base et hospitalisations de courte durée seront également couvertes. Cette gamme d’offres peut être assimilée au standard en matière de couverture santé. Elle englobe donc un ensemble prestations complémentaires de premier ordre. Un panel juste un cran au-dessus des couvertures obligatoires générales de l’assurance maladie.

3) L’option avancée

Comme vous le savez bien, je ne vous apprends rien, il existe un degré de mutuelle obligatoire plus évoluée. Si vous optez pour ce type, la rupture avec votre maison d’assurance de santé obligatoire est nette. Les prestations des spécialistes tels que dentistes ou opticiens y sont alors intégrées en totalité. Vous aurez également une grande liberté à choisir vos prestataires médicaux. Toutefois l’organisme peut vous en proposer quelques-uns, généralement parmi les meilleurs. Cela va sans dire que ce ne sont plus nécessairement les moins chers du marché. Vous n’aurez plus à craindre aussi les dépassements d’honoraires.

4) La catégorie grand-luxe

Ici Il est clairement question de prestation à la carte. La quasi-totalité de vos frais médicaux voire paramédicaux sont pris en charge. Comprenant les soins basiques, vous avez entièrement le choix quant aux prestataires. Le catalogue des services est illimité ! Vous pourrez par exemple consulter un kinésithérapeute, un ostéopathe, un psychologue, ou encore un psychanalyste. C’est le tout quoi ! Vous avez également droit aux soins dentaires les plus avancés qui soient. La lentille de contact est systématiquement couverte par la mutuelle. Les jours d’hospitalisation ne sont point limités mais la cotisation d’adhésion est conséquente.

5) Comment adhérer à un type de mutuelle adapté

Choisir une catégorie n’est pas une chose hasardeuse, cela mérite une évaluation conséquente. Voici quelques critères et paramètres qui quadrilleront vos diverses options. Vous devrez tenir compte du fait que les remboursements peuvent s’évaluer graduellement. C’est-à-dire en centaine de pourcentage par rapport au versement provenant de la sécurité sociale. Par ailleurs, vous prendrez soin de faire le tour des différentes complémentaires de santé. Il en sera de même pour les conditions de changement des cotisations en fonction de l’âge. En somme, il vous est recommandé de lire attentivement le contrat d’adhésion.

Depuis le 1er janvier 2016, tous les salariés du privé sont couverts par une mutuelle obligatoire d’entreprise. Certaines dispenses d’affiliation assouplissent néanmoins l’institution malgré son caractère impératif ou obligatoire. Les entreprises peuvent prévoir des facultés de non-adhésion. Aussi les salariés à faible revenu sont aussi exonérés des charges supplémentaires. Enfin, si vous souhaitez approfondir le sujet, nous vous invitons à consulter le site internet mutuelle-obligatoire.eu.