info assurancenfo Assurance

Le portail d'informations n°1

Nous suivre : réseaux sociaux
comparer les assurances
A la recherche de la
meilleure assurance?
COMPAREZ et OBTENEZ l'assurance idéale!

Comment éviter de se faire arnaquer ?

 Comment éviter de se faire arnaquer ? A la souscription : Plusieurs arnaqueurs courent les rues et sont prêts à se moquer de vous. Ne vous laissez pas faire : Des entrepreneurs trop « entreprenant » : Certains entrepreneurs vous proposent de s’occuper de tout y compris l’assurance dommage ouvrage. Ce n’est pas pour autant que vous n’auriez rien à signer. En effet, c’est VOUS le propriétaire et c’est à vous de tout signer. Vous pouvez cependant les laisser faire. Cela peut vous être très bénéfique comme on l’a mentionné dans l’article concernant les cotisations. Et ils peuvent donc vous avoir une assurance à un très bon prix. Mais lisez le contrat d’assurance et assurez-vous de l’exactitude des informations y figurant. Des assureurs trop « disponibles » : En achetant un bout de terre et en consultant un architecte, plusieurs arnaqueurs vous ont surement repéré. Ne vous laissez pas avoir par ces gens qui frappent à votre porte et vous proposent une assurance. C’est surement une arnaque. L’assurance dommage ouvrage n’est pas un petit boulot de jardinage qu’un adolescent se propose de vous l’effectuer et se présente devant chez vous afin de tendre votre pelouse. C’est un engagement à long terme et doit donc être bien choisit et mûrement réfléchis. A la constatation d’un désordre : Il faut connaitre la loi en vigueur afin de ne pas être arnaqué par l’assureur. Ce que vous devriez surtout connaitre, ce sont les délais. En effet à partir de la date ou vous déclarez le désordre à l’assureur :
  • L’assureur a trois mois (90 jours) pour proposer une indemnisation.
  • Durant ce laps de temps, il a deux mois (60 jours) pour se prononcer sur le sinistre et décider s’il est couvert par la garantie.
  • Durant ces deux mois, il nomme l’expert (souvent un architecte) et fait procéder à l’expertise. L’expert rendra un rapport préliminaire qu’il devra remettre à l’assuré. Ce rapport devra indiquer le montant des indemnités à verser à titre de mesures conservatoires (travaux d’urgence à réaliser pour que le dommage ne s’aggrave pas.
  • L’assuré peut récuser deux fois l’expert, ce qui repoussera l’ensemble des délais de 30 jours maximum.
  • Le règlement intégral doit se faire dans les 15 jours à compter de la réception de l’acceptation de l’offre d’indemnité par l’assuré.
Tout retard de la part de l’assureur ne doit donc pas être laissé et devra constituer une preuve de non assistance de sa part et vous serez même indemnisé pour ce retard à part les indemnisations qu’il doit effectuer en ce qui concerne votre ouvrage.

Informations utiles

Opter pour un vélo électrique est un choix écologique,...
L’assurance auto est un produit qui existe depuis fort...
Tout propriétaire d’un véhicule doit souscrire à une assurance...
Vous souhaitez souscrire une assurance au km auprès d’une...