info assurancenfo Assurance

Le portail d'informations n°1

Nous suivre : réseaux sociaux
comparer les assurances
A la recherche de la
meilleure assurance?
COMPAREZ et OBTENEZ l'assurance idéale!

Assurance pertes d’exploitation

 Assurance pertes d’exploitation Suite a un sinistre, toute entreprise a besoin du temps pour  retrouver son rythme de production normal. Afin de bénéficier des garanties financières, elle peut bénéficier d’une protection dite financière, et aussi d’une assurance pertes d’exploitation. Après un dommage engendré a une entreprise, cette dernière peut voir son chiffre d’affaire fortement tendant a la baisse  voire même devenir nul, cependant elle reste redevable de faits généraux permanents mais aussi de certains faits exceptionnels. L’assurance perte d’exploitation offre des garanties permettant de faire face aux  difficultés les plus courantes suite a un dommage tels que le versement d’une indemnité pour compenser une perte financière de l’entreprise pour assurer la continuité de l’exploitation , ou le remboursement des frais complémentaires engagées a la suite d’un sinistre pour continuer l’exploitation certaine garanties complémentaires peuvent avoir lieux et qui permettront a l’entreprise de couvrir des dépenses qui ne sont pas indemnisables par les garanties basiques . Il en résulte que les garanties complémentaires peuvent proposer des remboursements de frais supplémentaires pour maintenir sur le marché les produits ou services fournis par la société ainsi que les pénalités de retard mises a la charge de l’entreprise  voire même la prise en charge de la perte d’exploitation liée a un sinistre qui affecte un sous traitant , un fournisseur ou une entreprise située a proximité de l’assuré. La période de l’indemnisation de l’assurance des pertes d’exploitation est définie à la signature du contrat d’assurance. Elle est calculée en fonction d’une estimation de la durée nécessitée pour une entreprise pour retrouver son équilibre financier et commercial suite à un sinistre. Ainsi, sont pris en considération :
  • Le temps nécessaire à la reconstruction des locaux et au remplacement du matériel.
  • La possibilité qu'a l'entreprise de maintenir une activité partielle ou non.
  • Si le secteur dans lequel l'entreprise travail est très concurrentiel ou non.
  • Si l'entreprise a la possibilité de sous-traiter une partie de ses activités.